22.02.2006

Figures de l'art brut russe

medium_carton_art_brut_russe.2.jpg
Moi qui venait d’enfiler de ravissantes chaussettes tibétaines, vous m’avez coupé l’herbe sous les pieds, M. Decharme. Je me promettais de parler demain de l’expo Figures de l’art brut russe qui va commencer à l’Objet Trouvé quand j’ai découvert votre pseudo-commentaire (en réalité un véritable post) sur celle-ci. Permettez-moi de vous dire que ça n’a rien à voir avec Notre histoire, Quelle histoire auquel vous l’avez accroché. Un grand boula-matari de l’art brut comme vous devrait avoir honte de jouer à ça. C’est bon pour les trolls et les trollesses, c’est pourquoi je vous l’ai sucré. Seulement, comme je suis cossarde et que vos propos manifestent une surprenante évolution d’un débat amorcé sur mon blogounet (voir la note Fabuloserie or not Fabuloseries), je ne résiste pas au plaisir de vous laisser la parole avec images à l’appui, malgré votre ton un tantinet sérieux :
«N’ayant pas le goût des piapias et des mondanités, j’aime plutôt pousser la porte des galeries quand leurs animateurs, forcément un peu stressés la veille du vernissage, sont en train de se donner des coups de marteau sur les doigts. Cet après-midi, mes déambulations m’ont conduit à la Galerie Objet Trouvé. L’exposition (…) Figures de l’art brut russe me replonge avec délectation quelques années en arrière quand, avec la Galerie Messine, Thomas Le Guillou, abcd avaient organisé l’exposition Alexandre Lobanov et l'art brut en Russie. 3 ans plus tard, pour notre grand bonheur, Christian Berst et son équipe nous proposent une belle sélection de Lobanov, une série de gouaches d’Almazov dont l’accrochage dense donne à cette œuvre une force qu’elle n’a peut-être pas lorsqu’on dissocie chaque pièce de son ensemble. (…) Romanenkov avait échappé à notre sélection. Il me souvient que nous trouvions ses travaux trop empreints de clichés naïfs. Au cours des années, le style de cet artiste a beaucoup évolué et certaines œuvres exposées ici sont vraiment très fortes. Depuis notre exposition de 2003 et d’autres manifestations qui montraient des travaux de l’art brut russe (Pavillon des Arts à Paris, Folk Art Museum à New York, Art Fair à Cologne, Contemporary Folk Art Museum à Kaustinen, Shiseido Foudation à Tokyo), de nombreux amateurs exprimaient leur désir d’acquérir des pièces. Grâce à la Galerie Objet Trouvé voilà qu’aujourd’hui il est possible à toutes et à tous de satisfaire enfin leurs souhaits (…)».
medium_pavel_leonov.jpg

Si après cela, vous n’invitez pas, cher Bruno Decharme, votre petite âme errante à squatter votre site quand elle en aura envie ou si Monsieur Berst s’avise de lui remonter les bretelles, que nos lecteurs sachent que c’est à désespérer de l’humanité singulière.

23:25 Publié dans Expos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alexandre lobanov, art brut | |  Imprimer | | Pin it! |

Commentaires

Chère Madame Animula Vagula,
J’ai cru un moment que le fantôme de ce bon Joseph avait définitivement mis au frigo sibérien mon modeste commentaire. Après avoir passé la nuit dehors le revoilà branché. Merci !!!
Pour ce qui est de la place de ces quelques lignes c’est par pure étourderie que je les avais glissé là. Parfois, je me perds dans votre blog qui commence à ressembler à un labyrinthe. Normal, me direz-vous, pour l’œuvre d’une “petite âme errante“.
Pour revenir aux débats sur votre “blogounet“ je ne me souviens pas y avoir participé… J’ai apprécié les commentaires et souri aux humeurs des uns et des autres. Pour ce qui me concerne je n’ai guère évolué ; toujours cette manie de s’enthousiasmer chaque fois qu’une exposition d’art brut “du vrai, du pur, du dur“ voit le jour.
Pour paresseuse que vous soyez je vous invite à garder vos chaussettes, à visser sur la tête votre chapka et à diriger votre traîneau du côté de la Bastille… Et, bien entendu les portes de notre site (abcd) vous seront toujours ouvertes.

Bruno Decharme

Écrit par : Bruno Decharme | 23.02.2006

Répondre à ce commentaire

Il reste encore un peu de temps aux retardataires: ne manquez pas l'exposition. Effectivement Romanenkov est une vraie découverte! et certains travaux de Lobanov éclairent bien sa manière de travailler.

Écrit par : Lucette | 26.03.2006

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire