Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.05.2012

Célébration de Chemellier et de Jules Mougin

Célébrons aujourd’hui Chemellier dans le Maine et Loire. Cette commune chargée d’histoire (il y en a toute une tartine sur Wikipédia) m’offre l’occasion d’un retour sur moi-même. Au lieu-dit La Motte, il y aurait des poèmes gravés dans le tuffeau, tendre pierre crémeuse du Saumurois.

art brut,jules mougin,alain paire

cave jules mougin.jpg

jules mougin.jpgC’est qu’à Chemellier vécut Jules Mougin à qui il n’y a pas si longtemps (le 8 novembre 2010 exactement) j’ai fait un p’tit coucou de départ. J’enrageais alors de ne pas être fichue de vous citer une jolie poésie manuscrite du Facteur Mougin à son confrère Ferdinand Cheval que j’avais achetée jadis à Drouot. Et bien ça y est, je l’ai retrouvée, glissée dans sa chemise jaune parmi un épais feuilletage de coupures de presse. Elle provient de vieilles archives de Frédéric Altmann qui fonda un musée d’art naïf dans le Var. Je vous en cite un chouïa :

Ma foi, c’est pas rien de saluer

un voyant ! (…)

Il faudrait pour bien faire,

Compter les jours et les jours

Du va et vient

Génial.

Pierre par pierre.

Une pierre comme ça,

Une autre qui chuchote à la coquille,

Et la plus belle – mais si lourde –

Qui, sans aucun doute, est une larme

D’étoile !

signature jules mougin.jpg

Cette poésie, rédigée d’une main ferme et d’une plume noire le 30 juin 1975 à 17 heures, est belle dans sa forme un peu échevelée comme peut l’être l’autographe de Mougin que reproduit Alain Paire dans sa note du 13 mai 2012.

Si je vous signale cette note c’est qu’elle est toute entière occupée par un beau texte du photographe Léon-Claude Vénézia sur Jules et Jeanne Mougin.

jules mougin et épouse.jpg

Et qui est annoncée la sortie imminente de la correspondance de Jules Mougin avec Gaston Chaissac.

12:36 Publié dans art brut, In memoriam | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : art brut, jules mougin, alain paire | |  Imprimer | | Pin it! |

Commentaires

Je ne le connaissais pas. Merci.

Écrit par : Michel Benoit | 31.05.2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Merci pour cette pensée pour Jules, qui reste si vivant dans le cœur de tous ceux qui ont eu le bonheur de le connaître.
Je suis Manuel et j'habite la grange et les caves dans lesquelles Jules a laissé tant de traces.
Permettez-moi de vous narrer l'histoire de ma rencontre avec cet homme extraordinaire (...)

Sur le lien suivant :
http://www.troglonautes.com/Merci-les-chauves-souris-_a167.html
la suite du texte (malheureusement un peu long pour 1 commentaire) mis en ligne en mai 2011 par Manuel Lomont à qui je laisse le mot de la fin :

Merci encore et bienvenue à Chemellier quand vous voulez.
Manuel

Écrit par : lomont (et Ani) | 05.06.2012

Répondre à ce commentaire

au fait, pour me contacter : manulomont@yahoo.fr

Écrit par : lomont | 05.06.2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire