Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.09.2012

Ne vous déballonnez pas! Visitez la biennale

logo biennale.jpgEnvie d’un plan classe? Ne vous déballonnez pas. La Biennale des antiquaires est tout indiquée. Vous avez jusqu’à l’automne (dimanche 23 septembre 2012) pour musarder dans la scénographie lagerfeldienne du Grand Palais. Idéal avant de dîner en ville.

grand palais montgolfiere 2012.png

On se croirait dans un éco-musée avec reconstitution d’un quartier commercial de province. Pavés imprimés sur la moquette des «rues» et «boutiques» discrètes à l’extérieur, fastueuses à l’intérieur.

rue biennale.jpg

Même si vous n’aimez pas la jonquaille, que les beaux meubles vous laissent froid(e)s, ça manque pas de choses à voir. Il y a même des libraires.

catalogue clavreuil.jpg

Sur le catalogue de Bernard et Stéphane Clavreuil dont la couverture par le graveur-architecte-paysagiste François Houtin me rappelle quelque chose, j’ai noté un carnet autographe de Charles Baudelaire.

Plus spontané tu meurs.

autographe baudelaire.jpg

claes fetiche à clous.jpgQuestion peinture, c’est le point fort. Satisfaction garantie avec gros bataillons de Renaissance et d’art moderne entrelardés parfois de sculptures africaines traditionnelles et de pièces archéologiques.

D’art brut point. Faut pas rêver : il n’a pas encore pénétré ce cœur de cible à Montgolfière. Tout de même, il pousse sa corne. Avec Jean Dubuffet en tête de pont.

Dubuffet gal zlotowsky.jpg

Sa présence est récurrente sur maints stands et celui de la Galerie Zlotowski lui est même entièrement dédié.

dubuffet gal zlotowsky 2.jpg

Avec la salle Séraphine consacrée par la Galerie Patrice Trigano à la madone de Senlis.

seraphine_arbre_de_vie.jpg

petit bordelais.jpgEn cherchant bien vous trouverez autre chose mais attention, il faut plus de temps que prévu.

J’ai dû sauter le salon d’honneur. On m’attendait rue Surcouf pour l’apéro au Petit Bordelais.


grand palais montgolfieres 1909.jpg

Pour mémoire, le Grand Palais en 1909 (1er salon de l'aéronautique)

Commentaires

Nous y sommes allés (30 euros par personne...)
Antiquaires très versés vers les œuvres d'art, jusqu'au contemporain et aux très grands bijoutiers. On n'est souvent bien loin des antiquités... Mais de bien belles choses.
(Mince ! J'ai pas vu Séraphine !!!)
Si vous voulez vous asseoir pour boire un verre, bon courage ! Consommateurs-ventouses...
Sinon, ça sent tellement le fric que ça en est gênant.
:D)

Écrit par : Michel Benoit | 20.09.2012

Répondre à ce commentaire

Et je vous dis pas le prix du catalogue.

Écrit par : Michel Benoit | 20.09.2012

Répondre à ce commentaire

Bon, je suis donc pas la seule à glisser de l'hosto psy au monde du grand luxe avec motifs décoratifs entrelacés par dessus le marché de l'art :-)
Seulement moi, j'avais une invit (pas folle la guêpe).
A part ça, suivant le bon exemple, je me livre au petit jeu de la ville avant/après.
Le Grand Palais en 1909-2012, ça vaut pas le Palais des Papes mais quand même!

Écrit par : La guêpe Ani | 20.09.2012

Répondre à ce commentaire

Des palais incomparables !

Écrit par : Michel Benoit | 20.09.2012

Répondre à ce commentaire

Et déjà du Buren gonflable - avant d'être gonflant - au Grand Pal !

Écrit par : Taquin | 24.09.2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire