01.07.2012

Jean Perdrizet au Musée de Digne

En panne de vitamine D, j’ai sauté dans mon Opel de location, direction sud-est. Sur la route Napoléon, les rochers des Mées ont l’air de cônes pralinés.

pénitents de mée.JPG

Arrivée à Digne je me suis offert une triple glace avant de me rendre au vernissage de l’exposition Jean Perdrizet inventeur au musée Gassendi.

invit inauguration.jpg

ciel de Digne.JPGA Digne-les-Bains, les nuages ressemblent à des montagnes tibétaines et le musée est sur la pente. muséee de Digne.JPG

Le grand homme du coin c’est l’humaniste Pierre Gassendi et la grande femme Alexandra. Pas celle de la chanson de Claude François mais la vagabonde David-Néel.

gassendi statufié.JPG

A ces explorateurs des idées ou des contrées lointaines, Digne, jusqu’au 29 octobre 2012, ajoute Jean Perdrizet, pionnier d’une pensée parallèle placée sous le vent vivifiant et fou de l’art brut.

Jean Perdrizet

Jean Perdrizet avait plein de choses dans la tête. Cela partait dans tous les sens : «cerveau à eau, machine à lire à résistances liquides, table traçante d’ordinateur imaginatif». Un vrai feu d’artifice mental et graphique!

oeil perdrizet détail.JPG

Perdrizet adorait les plans, les schémas, les diagrammes et les symboles. Il est difficile à suivre. Lui-même ne parvenait pas à se faire comprendre des savants auxquelles il adressait ses projets. L’un d’eux, une «machine à écrire avec l’au-delà» a été réalisé dans l’expo de Digne.

machne expo.JPG

On pense à la Méta-Matic de Jean Tinguely. De quoi remuer ceux qui s’interrogent, avant le vin d’honneur, sur la nature exacte de l’œuvre de leur concitoyen: scientifique, démente, artistique?

Jean Perdrizet

Pour moi, ça ne fait pas de doute depuis que j’ai découvert ce fleuron d’un art d’autant plus authentique qu’il ne se présentait pas comme tel.

détail rétine.JPG

L’expo du musée Gassendi a le mérite d’évoquer la figure quotidienne de Perdrizet, sans trop la muséographier. Tout juste si l’on n’entend pas le timbre de sa mobylette.

photo machine réalisée.JPG

Au vernissage, il n’étaient pas rares ceux qui l’avaient connu. J’ai parlé pour ma part avec M. Varcin, un professeur d’Histoire auquel Perdrizet avait confié une caisse en bois contenant un petit brac à brac pour ses inventions.

jean perdrizet

Ces matériaux sont visibles dans une petite vidéo qui passe en boucle au musée Gassendi.

ouverture caisse perdrizet.jpg

caisse perdrizet ouverte.jpg

Les dessins de l’exposition figurent sous diverses rubriques : «les machines, le robot, l’au-delà, la langue, les mathématiques, la poiétique».

vue de la salle.JPGTout cela tient dans une longue salle voûtée au plafond décoré de gypseries fin XVIIIe siècle. Ni étouffant, ni impressionnant. Un lieu bien choisi à ne pas manquer si vous êtes en vacances dans la région.

a editer.JPG

Avis aux collectionneurs : une publication très goûteuse accompagne l’expo. J’ai eu le temps d’en roucouler deux mots de satisfaction à M. Thomas Wierzbinski, l’un des commissaires.

Jean Perdrizet

Plutôt que de se la jouer catalogue ordinaire, cette publication imite judicieusement les livres uniques de Perdrizet présents dans l’exposition.

Jean Perdrizet

Un leporello reproduisant des originaux en couleurs et un fac simile du profil de carrière de l’inventeur nous sont offerts sous une chemise cartonnée avec son cachet.

cachet.JPG

Un court texte de Jean-Jacques Viton, l’un des donateurs, accompagne le tout.

20:12 Publié dans art brut, Expos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : art brut, jean perdrizet, digne-les-bains | |  Imprimer | | | Pin it!

Commentaires

Bravo pour votre commentaire spirituel et plein de vie!
Je suis le neveu de Jean Perdrizet que j'ai naturellement très bien connu ,j'ai pu suivre la préparation de cette expo,mais je n'ai pas pau malheureusement m'y rendre pour le vernissage.
Encore un gros merci à m. Thomas Wierzbinski qui a très bien su représenter l'ame de mon oncle à travers son oeuvre grace à certaines de mes indications.

Écrit par : BERNARD AUTRAND PERDRIZET | 02.07.2012

Répondre à ce commentaire

Ce musée et cet inventeur a l'air génial, merci pour cette découverte, et a bientôt! :)

Marie.

Écrit par : Nounou Mâcon | 02.07.2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire