21.06.2011

L’appel du 18 juin à la Fabu

18 juin 2011 : pierre blanche dans les annales de la Fabu.

la fabuloserie.JPG

des hurlements.jpgNon seulement parce que Francis Marshall dédicaçait son recueil de réclamations ou parce que café et chouquettes étaient au rendez-vous des retardataires du matin. La CrAB Rencontre à la fabu.jpg

 

 

 

 

Mais parce que cette journée d’étude et de fun organisée par le CrAB fut tout simplement une sacrée bonne chose à glisser dans l’armoire aux souvenirs.

 

Ils étaient venus, ils étaient tous là. Même ceux du sud de l’Italie, même ceux de Rives dans l’Isère.

rives sans dérives.JPG

Pourtant le ciel menaçait la tour de Pierre Avezard. J’eus beau exécuter ma danse de conjuration de la pluie, le temps nous la joua jusqu’au bout schtroumpf grognon.

tour dans l'orage.JPG

Ce qui divisa l’assistance en deux groupes distincts.

pause extérieure.JPG

Le camp des enragés optimistes qui s’installent dehors pendant les pauses et celui des gens prudents qui s’abritent sagement dans l’atelier spacieux d’Alain Bourbonnais, le héros du jour.

pause intérieure.jpg

Heureusement, les projections, les visites, les causeries et les performances réconciliaient tout le monde dans un joyeux brouhaha de chaises remuées et les zims et les zoums de mon kodak numér-hic (votre petite âme errante n’ayant pas craché sur le gentil vin blanc de Bourgogne).

dans l'atelier.jpg

On se refit tout le toutim de la collection avec des ho! et des ha! aux retrouvailles et aux découvertes. Devant les machines de Monchâtre, Roberta Trapani faillit pousser la canzonette.

Roberta.jpg

Catherine Ursin, dans ses jolies pompes bleues, était captivée par les masques de Nedjar.

catherine ursin.JPG

Fanny Rojat, dans une attitude favorite, jouait les mystérieuses au stand Ratier.

fanny rojat.JPG

Je mitraillais pour ma part dans le groupe d’Agnès B (comme Bourbonnais) car les photos exceptionnellement étaient permises.

avec agnes.JPG

Pas mécontente de revoir le mobilier de Podesta

Giovanni Battista Podestà

l’épouvantail du tunnel

épouvantail.JPG

la vache de Landreau

marcel landreau

Question conférences, j’avoue que je me suis dissipée un peu. C’était rigolo d’essayer de capter Déborah Couette qui planchait à contre-jour sur L’Atelier Jacob. Heureusement, elle agite sa chevelure au fur et à mesure qu’elle progresse dans son sujet!

Déborah Couette

On s’entassa ensuite dans la beaucoup plus sombre salle de projection pour «Il avait un côté campagne», le laïus de Baptiste Brun sur Alain Bourbonnais et le petit monde de l’art des année soixante.

baptiste brun

Seules la faim et l’arrivée inopinée de la racaille des Turbulents (qui s’échappèrent bientôt en direction du lac) eurent raison du conférencier qui charmait la galerie.

3 turbulents.jpg

Avant de poursuivre le programme scientifique avec la séance médianimique du Sâr J.-L. Lanoux qui évoqua les mânes de Simone Le Carré-Galimard

Simone le Carré-Galimard

on se rua sur le pique-nic. Pauline Goutain mit au service de la collectivité des talents insoupçonnés de découpeuse de terrine .

pauline goutain

emilie champenois,jano pessetPour finir Jano Pesset pointa sa belle barbe de Père Noël que l’on aperçoit ici derrière le franc sourire d’Emilie Champenois.

La présence réelle de Michel Ragon fut attestée par le biais d’un entretien filmé chez lui par les soins de Débo et d’Agnès.

caroline bourbonnais

 

 

Maintenant, si Caroline B veut me donner la recette du délicieux flan qu’elle tient à la main, qu’elle ne se gêne surtout pas!

Commentaires

Bonjour,

Heureuse de vous avoir rencontré à la Fabuloserie, j'ai beaucoup de plaisir à lire vos commentaires sur cette belle journée.

Je vous souhaite à tous les deux un très bel été riche de découvertes et de rencontres.

marie-jeanne faravel

Écrit par : Marie-Jeanne FARAVEL | 11.07.2011

Répondre à ce commentaire

@ Marie-Jeanne Faravel

"Plaisir, découvertes, rencontres, bel été": un joli cocktail en alexandrin, merci madame.
Mais quand il y en a pour deux, il y en a pour trois. Et j'étais là aussi. Donc j'en prends ma part, si vous permettez.
La prochaine fois, je demanderai à ma fille de vous présenter son vieux père, en plus de son chéri.
Très Bonnes Vacances.

Le daddy d'Ani

Écrit par : Daddy | 16.07.2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire